Les fondements des questions de profilage

Les questions de profilage vous permettent de mieux comprendre la composition de votre public. Ces questions peuvent vous fournir des informations sur les catégories d’âge dans le public, les lieux de domicile, les revenus, la voiture des participants, etc.

En d’autres termes : les questions de profilage vous permettent de collecter des informations pour mieux comprendre et évaluer les résultats des questions posées au cours de l’évènement.

En établissant des corrélations, vous comprendrez mieux le rapport entre les réponses que vous recevez durant l’évènement et les différents profils des personnes composant votre public.

Trop, c’est trop

Or, il est primordial de ne pas poser trop de questions. Même si vous expliquez à vos participants que vous posez quelques questions de profilage afin de déceler des corrélations dans leurs réponses afin de mieux comprendre les résultats des questions suivantes, il vaut mieux limiter le nombre de questions de profilage.

Sinon, votre public remettra en question l’anonymat de votre enquête. Dans ce cas, deux scénarios sont possibles : ou bien les participants cesseront de participer au vote, ou bien ils donneront les réponses qu’ils pensent que vous voulez recevoir.

Expliquez pourquoi

Il est donc conseillé d’expliquer pourquoi vous posez ces questions si vous souhaiter des résultats honnêtes et corrects.

Votre public comprendra ainsi pourquoi la question est pertinente et n’aura pas l’impression que vous essayez d’identifier le comportement de vote individuel.

Des questions de profilage peuvent fournir des informations pertinentes. Non seulement pour vous, mais également pour les participants. Par exemple, certaines personnes sont peut-être curieuses de savoir combien d’hommes et de femmes font partie du public. Une question de profilage qui est intéressante pour le public aussi, générera surement plus de réponses qualitatives, ce qui valorisera l’évènement.

Souvent, les participants apprécieront ce qu’ils apprennent des questions. Mais limitez tout de même les questions et restez raisonnable.

N’assumez donc pas que votre public s’ennuiera.

0 réponses

Laissez un commentaire

Voulez-vous participer à la discussion?
N’hésitez pas à participer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *