8 conseils pour l’interprétation simultanée

Une interprétation de qualité ne dépend pas seulement de la compétence des interprètes et de la technologie adéquate, mais aussi d’une bonne préparation et de procédures de réunion appropriées. Cela vaut vraiment la peine d’apprendre comment travaillent les interprètes.

Ces 8 conseils pour l’interprétation simultanée contribuent à rehausser la qualité de l’interprétation simultanée lors de votre prochain événement:

1. Faites dérouler votre réunion suivant un schéma rigoureux

Tout ce qui est dit dans un microphone parvient à l’interprète et peut être interprété. Un interprète ne peut reproduire que les propos d’un intervenant à la fois. Vous constaterez rapidement que la discipline requise pour l’interprétation simultanée augmente également la qualité de vos discussions.

2. Sélectionnez de bons orateurs

De bons interprètes tenteront de saisir la signification de phrases décousues ou incomplètes, mais la qualité de l’interprétation sera toujours tributaire de la qualité des interventions des locuteurs.

3.  Structure

Demandez aux orateurs de clairement structurer leurs présentations. Une présentation structurée sera toujours mieux interprétée qu’une présentation qui ne l’est pas.

4. Évitez les jeux de mots.

Les calembours ne se prêtent pas à l’interprétation. Veuillez pratiquer une autre sorte d’humour.

5. Aidez les interprètes à se préparer

Les interprètes doivent pouvoir se préparer en vue d’une réunion. N’ayez crainte, les interprètes ne risquent pas de déclamer un texte écrit que vous pourriez leur confier. Les interprètes reproduisent toujours ce qui est dit. Toujours est-il qu’une copie du texte ou un scénario de la présentation, peut les aider dans leur interprétation.

6. Parlez à un rythme approprié

Si possible, consultez préalablement les interprètes à propos du rythme à emprunter.

7. Sachez quelles langues interviendront

Beaucoup de langues sont impliquées ou les débats sont rapides et animés? Veillez à ce que les interprètes sachent dans quelle langue chaque orateur va intervenir.

8. Parlez votre langue maternelle

Insistez auprès des participants sur l’importance d’utiliser leur propre langue maternelle. Dans ce cas, la langue correcte sera correctement interprétée. L’utilisation d’un «jargon d’entreprise» conduit souvent à des formulations incorrectes ou inadaptées que l’interprète ne pourra pas rectifier.

0 réponses

Laissez un commentaire

Voulez-vous participer à la discussion?
N’hésitez pas à participer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *